• Coucou tout le monde!

    Me revoilà avec un article qui comme son nom l'indique va vous parler de l'orientation post bac. Franchement je n'ai qu'une chose à dire: c'est tellement énervant!

    Me voilà donc avec quelques conseils pour vous faciliter la tâche et que vous évitiez au maximum de vous retrouver dans la même situation que moi. De ce côté là j'ai de la chance j'ai BEAUCOUP d'aide de mes parents mais franchement c'est une horreur à faire Donc voilà ce que je vous conseille:

    - Informez vous sur les formations dès la première. Si vous savez exactement ce que vous voulez faire regardez ce qu'il faut pour intégrer l'école que vous souhaitez ce qui vous permet de vous préparer. Pour prendre quelques exemples des problèmes si on ne s'y prend pas à l'avance j'ai des amis qui doivent fournir des books pour intégrer leurs école et quand on s'y prend en décembre pour la fin mars qui suit c'est difficile... Autre exemple qui me concerne plus directement cette fois: dans certaines écoles que j'ai sélectionnées ont nous dit qu'un stage et préférable voir obligatoire pour le dossier sauf qu'apprendre ça au dernier moment c'est vraiment pas top...Je vous raconte pas pour trouver un stage pendant les vacances scolaires...

    - Faites un maximum les portes ouvertes. Ça peut paraître anodin mais dans toutes celles que j'ai faites on a marqué mon nom. Certains m'ont même franchement expliqué que si ils hésitaient entre mon dossier et celui de quelqu'un qui n'était pas venu ça pourrait faire la différence.

    - Si vous avez un CV à faire parlez de TOUT. Par exemple vous avez tous fait un stage en 3ème parlez en. Si vous avez fait du bénévolat avez des niveaux certifiés dans certains sport (si possible où vous avez un bon niveau pour montrer une détermination dans celui-ci) ou avez participé à des compétitions UNSS en championnats académiques ou de France parlez en. Il y a aussi des concours comme des olympiades de Géosciences, chimie ou des clubs et ateliers qui montrent un investissement.

    -Si il y a besoin de passer des entretiens préparez vous un peu si vous n'êtes pas à l'aise. Le mieux et d'éviter de "triturer" ses manches par exemple (c'est ma grande spécialité c'est pour ça que j'en parle). Ayez l'air hyper motivé évidement c'est peut être ce qui permettra votre admission.

     

    Je crois que je vous ai fait un listing pas mal. Après les systèmes changent régulièrement donc tenez vous au courant. Si vous avez un cursus avec une classe Européenne au lycée n'hésitez pas à en parler ça plait beaucoup! J'espère que cet article vous aura été utile! N'hésitez pas si vous avez des questions ou autres ou si vous voulez que je fasses un article sur un sujet particulier. Vous pouvez m'en demander ICI pour de l'aide pour les cours ou LA pour autre chose!

    Mimi

     


    votre commentaire
  • Rupture

     

    Une rupture. Une déchirure. Silencieuse. Douloureuse. Inattendue. Le bruissement du stylo sur le papier. Une larme qui coule. Doucement. Qui fait couler l'encre de la feuille. La main qui tremble. Les mots mal écrits. Et puis, la douleur, fulgurante. Inattendue. La solitude. Le stylo suspendu au dessus de la feuille. Comme au bord du gouffre. Les larmes continues de couler. Sans plus pouvoir s'arrêter. Tout cela, arrivé si vite. La fin. Le stylo qui tombe. Lourdement sur le bureau. Et les larmes, plus grosses, plus lourdes, remplis d'une tristesse réelle. Tombent aussi. Amèrement. Regrettant. Se demandant. Un vide. Les mots s'estompent. Tout part. Le bruit du vent à travers la fenêtre. Le déchirement des rafales de vent. Semblable à une tempête intérieure. Mais la tempête intérieure est plus violente, plus dure, elle ne s'arrête réellement jamais. Les arbres qui bougent, semblent se déraciner. Comme un cœur prêt à partir avec celui qui s'en va. Quelques feuilles qui volent. Libres. D'elles-mêmes. C'est un rêve, une utopie, d'être libre. Enchaînés, ensemble, quand quelqu'un de la chaîne de partir, c'est le néant, c'est... C'est, tout ça. La tristesse, la douleur, la colère, le déchirement. Comme ça doit être bon d'être libre. Ne tenir à personne. Mais, tout cela n'est pas possible. Car sinon, il y aurait la solitude. Même si, en ce moment, cette solitude se sens. Un maillon de la chaîne qui pars, sans aucune explication. Et le soir, les larmes se déversent, sans que personnes ne le sachent. Les mots s'écrivent et s'effacent, sans que personnes ne le sachent. Tout cela est secret. Comme cette douleur. Alors, les questions sont là, pourquoi, comment, mais surtout pourquoi? Pourquoi la vie est ainsi faite? Personne n'aura jamais la réponse. Et puis, tout d'un coup, le calme. Dehors. Dedans, un peu. Mais, il y a toujours la douleur présente, et puis, à peine l'esprit vagabonde, le couteau se plante un peu plus. La plaie, reste à jamais ouverte. Le perte d'un être aimé, cette plaie n'est jamais vraiment pansé. Alors, on apprend à vivre avec. Mais pour l'instant, il y a juste la douleur et la tristesse. Viendra plus tard dépression, colère, fatigue, solitude,... Tout un tas de choses. Le stylo reprit en main. Quelques mots alignés. Difficilement. Une lettre d'adieu. Originalement écrite. La feuille noircit par les mots, la douleur un peu dissipée. La tempête calme, laissant place à la pluie.

     

    Elle avait écrit ce texte pour moi au début comme j'avais gagné un de ces concours et comme elle m'a proposé de le partager dans cette rubrique le voilà!

    J'espère qu'il vous plaira!

    Mimi


    votre commentaire
  • Coucou tout le monde!

    Nous sommes en période de rentrée scolaire alors pourquoi ne pas parler d'un sujet franchement utile pour réussir: l'organisation. Je ne garantis pas que mes propositions vous plairons mais ça peut toujours être utile non? Donc voilà,voilà!

    En fait, cette année je rentre en terminale et ai donc le bac à la fin de l'année. Le truc, c'est que les révisions sans une bonne organisation dès le début ça ne marche pas bien. Je m'en suis rendue compte l'année dernière au moment des épreuves de français: j'avais pas bien rangé tout au long de l'année et je me suis retrouvée avec des cours un peu partout. Je vous laisse imaginer la situation... Il y avait des maths au milieu du français et vise versa. C'était comme ça pour la plupart des cours possibles. Je me serais arrachée les cheveux! Enfin bon bref cette année on part sur de nouvelles bases!

    Moi mon truc c'est de prendre un trieur au lycée avec un intercalaire par matière pour me retrouver dans mes cours et en même temps ne pas avoir un sac trois fois trop lourd et me massacrer le dos. Du coup, j'ai aussi un bloc de feuilles. A chaque fois que j'ai une feuille, j'essaye de la numéroter par rapport aux autres pour savoir si j'en perd une par exemple ou simplement pour pouvoir me retrouver si elles s’emmêlent entre elles.

    Ensuite, à la maison, j'ai des classeurs pour chaque matière. Au moment de l'achat de mes fournitures, j'en ai acheté de couleurs différentes pour chaque matières. Aucunes excuses si je me trompe de classeur au moment de ranger! Je compte aussi y mettre des intercalaires pour séparer la méthodologie des cours simples ou tout simplement les différentes matières regroupées en un seul cours ( histoire/géo par exemple).

    Et surtout, il faut ranger dès que vous le pouvez! C'est pasque je ne faisait pas ça l'année dernière que je me suis retrouvée comme une imbécile au moment des épreuves alors.... Cette année c'est ma bonne résolution: laisser de l'ordre en permanence dans mes affaires!

    J'espère que cet article vous aura plu et qu'il vous aura peut être un peu aidé.

    Si j'ai oublié quelque chose dites le moi!

    Mimi

     

    P.S: Je vous fairais peut être un article sur ma rentrée (si j'ai le temps). J'avais aussi prévu de vous faire une suite d'article sur mes vacances mais je n'ai réussi à faire que le premier donc....


    votre commentaire
  • Bonjour, bonjour!

     

    Bon voilà une technique pour faire une étude de cas pour les cours:

     

    1. Lire les consignes (évidement)

    2. Trouver le cas à étudier

    3. Trouver avant tout autres chose la problématique

    4. Mettre les points à aborder en place sur papier en faisant une carte mentale par exemple.

    5. Chercher les documents pour les illustrer (Attention ne pas se noyer dans les informations) et ne surtout pas oublier les SOURCES!

    6. Vous pouvez ensuite mettre en page les documents et y mettre une légende ( comme dans nos bon vieux manuels d'histoire ou de géo)

    Et voilà! C'est ma méthode et j'ai eu du mal au début mais je pense que ça marche plutôt bien. Si vous ne trouvez pas de cas à étudier ou de problématique pas de panique! Vous allez trouver!

     

    Si vous avez besoin n'hésitez pas à poster un commentaire!

    Mimi


    votre commentaire
  • Arg... la torture ! Donc je vais essayer (je ne garantis rien) de rendre ça un peu plus simple à apprendre.

     

     

     

    Donc... LA METAPHORE- mise en relation de deux termes (marée humaine)

     

    LA COMPARAISON- tout est dit dans le nom de la figure de style (avec comme ; tel que;semblablement)

     

    L'ALLEGORIE- Bon bah là je vais mettre que des exemples : Marianne. La république ; La faucheuse. La mort

     

    LA PERSONNIFICATION- C'est donner une (des) caractéristique(s) humaine(s) à des animaux ou objets ("L'ours se boucha la narine").

     

    LA PERIPHRASE- Une expression détournée pour désigner quelqu'un ou quelque chose (« l'auteur des misérables » . Victor Hugo)

     

    LA METONYMIE- C'est utiliser un terme global pour un élément contenu dans ce terme (« Un Balzac » . Un roman de Balzac)

     

    L'HYPERBOLE- Une exagération ( Il était aussi grand que la Tour Eiffel un peu bizarre comme hyperbole mais bon...)

     

    LA GRADATION- Je pense qu'un simple exemple suffira... chaud,brûlant,bouillant

     

    L'ANAPHORE- répétition d'un même terme à plusieurs reprises.

     

    L'EUPHEMISME- Vise à atténuer une idée trop crue (mort . Décédé)

     

    L'ANTITHESE- rapproche deux termes opposés et créé un effet de surprise (magnifique/lait et fatigué)

     

    L'OXYMORE- réunit deux termes opposés dans une même expression (doux poison)

     

    LE CHIASME- Structure de forme A-B-B-A (Ce bois est tellement vaste que l'on s'y égare : tout le mon se perd entre ses arbres)

     

    Bon...y'a pas tout mais les profs disent toujours qu'il faut en savoir au moins 10 pour pouvoir faire un commentaire alors... Voilà!

     

     

     


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique