• Eklabugs #49 : Progrès, nécessairement positif ?

    Salut tout le monde !

     

    Me revoilà après une petite absence ! J’ai une bonne excuse : j’étais en Irlande mais ce n’est pas le sujet aujourd’hui. Je reviens pour un article dans le cadre du projet eklabug. Si vous ne connaissez pas il s’agit d’un projet qui réunit différents blogueurs une fois par mois autour d’un article sur le même sujet. Tous les articles sont ensuite publiés le 29 du mois à exactement 23h59. Ce mois-ci le sujet a été choisi à l’aveugle parmis trois cartes de divination (il faut bien faire original pour ce mois de vacances non ?). Le sujet est donc l’oracle bleu qui représente la progression.

     

    J’ai d’abord pensé à vous parler de ma progression au cours des années sur le blog mais je me suis dit qu’une petite rétrospective n’étais pas franchement l’idéal. 

     

    Du coup je me suis souvenue d’une phrase d’un personnage très détesté dans la saga Harry Potter : Ombrage. Pour ceux d’entre vous qui auraient déjà vu ou lu lue cinquième tome, vous vous souviendrez sûrement de cette phrase : “le progrès pour le progrès ne doit pas être encouragé” Et bien je pense que c’est la seule et unique fois que ce personnage n’aura pas seulement dit une énormité. Alors je ne dis pas que le progrès c’est mal, loin de là : ça nous apporte plein de choses ! Pour ma part je suis bien contente d’avoir une machine à laver, un lave vaisselle, mon ordinateur ou encore mon portable.  Mais soyons honnête certains progrès ne sont pas forcément les bienvenues ! Prenons un progrès tout simple : les armes. Franchement l’arme atomique je pense qu’on s’en serait tous bien passé. Donc oui Ok ça a mis fin à la guerre mais après ? Le nombre de personnes mortes dans l’explosion puis de leucémies. Evidemment comme dans toutes guerres ce n’était pas seulement des soldats, il y avait des civils aussi ! Ce n'est qu'un exemple parmis d'autres. En tout état de cause ici, je vous met en garde contre le progrès juste pour le progrès : il n'est pas nécessairement positif ! Oui certains progrès nous apportent beaucoup mais d'autres sont disons... beaucoup moins positifs. Je pourrais facilement citer d'autres exemples moins sanglants mais tout aussi dramatiques : les bateaux de croisière qui détruise notament la lagune de Venise entre autres.

    En relisant cet article je me dis que ce n'est pas tout à fait ce que j'avais prévu initialement mais visiblement le sujet pousse mon cerveau à aller plus vite que mes doigts !

    D'ailleurs j'oubliais de vous dire : saviez vous que les plus grandes innovations scientifiques ont étées réalisées en temps de guerre ? Prenez par exemple les antibiotiques : le premier était la péniciline et a été utilisé correctement pour la première fois sur le front ! ( d'ailleurs je rappelle qu'il ne faut pas en prendre pour tout sous peine d'aider le développement de bactéries multiresistantes). Un autre exemple dont je vous ai probablement déjà parlé : l'utilisation de l'orthogonalité en radio (deux incidences perpendiculaires) a été mise en place par Marie Curie durant la seconde guerre mondiale pour savoir exactment où se trouvait des balles dans les corps des soldats !

     

    J'espère que cet article vous aura plu ! Et vous le progrès vous en pensez quoi?

    Venez lire les articles des autres participants !

     

    Mimi

     

    Nyeh :
    EklaBugs #49 - L'Oracle bleu

    Mrs Swadloon :
    Eklabugs - on arrête pas le progrès !

    Eyael_:
    Projet Eklabugs : Pyramid Song

    Pipiou :
    Eklablugs 49 - Progrès divinatoires↗

    Ryuu-chan : 
    Eklabugs - Une avancée ?

    « Le crossroad café : Bonne soirée assurée !

  • Commentaires

    1
    Vendredi 30 Août à 00:12

    On peut donc dire que ton article a progressé contre ton gré ? Je sais où est la sortie

    Plus sérieusement, je suis plutôt d'accord avec toi : d'ailleurs, il y a plein d'oeuvres qui nous montrent que tous les progrès n'en sont pas. Certaines choses devraient rester de l'ordre de la fiction, comme les armes surpuissantes ou les choses qui permettent de lire dans les esprits. M'enfin bon, il semble qu'on a laissé notre sagesse dans un coin poussiéreux...

    2
    Vendredi 30 Août à 00:17

    Je ne dirais pas que le progrès pour le progrès est mal, mais plutôt qu'il faudrait que les gens réfléchissent deux secondes avant de créer des choses qui peuvent s'avérer néfastes... Malheureusement c'est pas demain la veille qu'on verra plus loin que le bout de notre nez :/

    3
    Vendredi 30 Août à 16:47

    Ton article apporte un point de vie totalement respectable sur la notion de progrès telle qu'on la perçoit aujourd'hui.

    Je veux juste revenir sur un petit point, sans rentrer dans les détails en long en large et en travers : la bombe atomique. Il faut savoir que (IL ME SEMBLE !) l'idée de départ vient des Allemands, et le bon vieil Einstein (en bon vieux collabo des USA qu'il était) a décidé de les gruger au poteau.
    Il est vrai que quand on voit comment aujourd'hui tout le monde se menace à coup d'arme nucléaire, on peut se dire qu'on aurait très bien pu s'en passer ... :)

    4
    Dimanche 1er Septembre à 02:35

    Excellent ton article et bien vu la perle de sagesse accidentelle de la pink lady ! J'avais oublié et pourtant le tome 5 est mon préféré.

    En fait, en novlangue ce que notre société appelle le progrès est souvent de la dévolution (je ne sais pas si le terme existe en français mébon). Notre civilisation a bien régressé depuis les Atlantes, les Egyptiens à part falsifier l'histoire et occulter tant de choses.

    Quand on voit la médecine d'aujourd'hui qui ne s'attaque qu'aux symptômes (le syndrome de la femme de ménage portugaise qui pousse la poussière sous le tapis) en ignorant délibéremment la cause parce que toute une industrie en dépend. Une maladie immunitaire comme le cancer où la tumeur est le dernier rempart des organes pour se protéger où on détruit ce rempart en flinguant le système immunitaire qui était déjà pas mal HS pour permettre au "cancer" de dévorer le corps. C'est tellement mieux de traiter tous ceux qui guérissent les gens sans chimio de charlatans. Pas la peine de se foutre des médecins de l'époque de Molière qui faisaient des saignées. Un jour, on nous regardera comme des hommes des cavernes. Tu as vu la Belle Verte de Coline Serreau (j'ai publié un article récemment sur la question). On y parle beaucoup de progrès.

    Pour rebondir sur ce que tu dis, notamment sur les antibiotiques, pour savoir si c'est un progrès il faut voir ce qu'on en fait et si la somme de pour excède celle de contre (mais certainement pas à l'aide d'études de pairs biaisées financées par la mafia de Big Pharma).

    Pour ce qui est de Marie Curie, j'ignorais. C'est très intéressant.

    5
    Mardi 3 Septembre à 10:20

    Bien le bonjour,

    des temps difficiles nous pousseraient à être créatifs ? ça m'étonnerait pas.

    Le souci c'est qu'un progrès peut être, et de plus en plus rapidement aujourd'hui, complètement dénaturé...

    Après, une progression, même si elle est machiavélique, reste une progression.

     

      • Mardi 3 Septembre à 20:16

        Il y a aussi les progressions mathématiques. Qui ne servent à rien. Si ?he

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :