• Salut tout le monde !

     

    Me revoilà enfin pour soutenir un projet que j'adore et qui en toute honnêté m'a un peu manqué durant mes quelques mois d'abscence : le projet eklabug. Et quoi de mieux ce mois-ci que de parler de solitude. Un mot qui doit bien représenter l'état d'esprit des participants de ces derniers mois ! Heuresment il semble que la session de ce mois-ci le thème aura tord : la solitude n'est pas de mise ! Alors allez voir les articles des, je l'espère, nombreux autres participants et laissez des commentaire ! Il faut bien rompre cette solitude !

     

    Revenons maintenant à nos moutons. Aujourd'hui comme vous le savez (sauf si vous vivez sur une autre planète) nous sommes en confinement. Alors le moment semble approprié pour parler de solitude non ? On se sent un  peu seul chez soi quand on ne peut plus sortir, voir du monde. Pourtant à mon sens ça peut aussi être une des meilleures choses qui soit  (bien que moi je continue à voir du monde comme je travaille dans la santé)! Je m'explique :

     

    Oui on est enfermé chez nous (encore que ce n'est pas un confinement total alors on est pas vraiment seul de chez seul) mais ça permet de se reposer, faire des choses qu'on repousse toujours en temps normal (genre ranger) et même se motiver à faire des choses qu'on ne fait jamais ! Prenez mon cas : je suis actuellement en vacances et mon programme aurait été normal de trouver mes premières déco de Noël pour mon premier réveillon dans mon propre appart. Problème, confinement oblige impossible de faire les boutiques pour acheter la déco idéale ou encore d'aller piquer les déco que les uns et les autres ne veulent plus. Résultat j'étais hyper frustrée (oui j'adore Noël). Mais j'ai finalement eu un idée : fabriquer moi même une partie de mes déco ! Comme ça le problème est réglé ! Et franchement soyons claire : si j'avais pas été seule et que je m'étais pas franchement ennuyé je ne l'aurais jamais envisagé !

     

    Un autre argument allant en faveur de notre meilleure ennemie qu'est la solitude : qui dit solitude dit inspiration ! Qui n'a jamais écrit sur sa solitude, n'a jamais eu de bonnes idées alors qu'il se sentait seul ! Pour ma part ça a sans doute été un de mes sujets de prédilection ! Et puis on va pas se mentir : la solitude aide à écrire des articles pour ekabug !

     

    Mais bon il faut bien se l'avouer la solitude c'est parfois loin d'être facile ! Dans combien de situation ne s'est on pas senti seul, presque abandonné ? De la solitude parce qu'on est vraiment seul ou simplement par dépit. Ne dit-on pas parfois que nous avons "un grand moment de solitude" ? Et paradoxalement nos moments de solitude c'est souvent quand il y a du monde autour de nous !

     

    Et vous la solitude vous la voyez comment ? En tout cas ne laissez pas les autres participants dans leur solitude et allez voir les articles des autres !

    louna.déelle : 
    .la solitude. eklabugs #64

    Nyeh : 
    EklaBugs #64 - Solitude

    Pipiou :
    Si j'te dis "la solitude"↗  

    Eyael_ :
    Projet Eklabugs : Conversation avec Moi-Même

     

     

    Mimi


    6 commentaires
  • Salut tout le monde !

     

    Comme vous le savez sans aucun doute nous sommes en Novembre. Mois qui n'aurait pas forcément un intêret particulier pour moi si ce n'était pas le moment où on commençait la diffusion des films de Noël. Vous savez ces films kitch à souhait où ça fini toujours bien ? Bon vous l'aurez probablement compris je suis littéralement fan de ces films  et je ne m'en lasse pas (même si je pense que j'en ai déjà vu la plupart). C'est la que j'en viens au sujet de cet article : une série de Noël !

    Dash et Lily est une série sortie le 10 Novembre sur Netflix. Elle compte 8 épisodes et est une adaptation du roman "Dash et Lily Book of Dare" écrit par Rachel Cohn et David Levithan (il a une suite). Je vous met la bande annonce juste là. Je vous laisse la regarder (si vous voulez) et je vous donne mon avis juste après.

    Mon avis :

    Une nouveauté pour attendre Noël et en plus sous forme de série je ne pouvais pas ne pas m'y arrêter. Je l'ai découverte ce matin et je l'ai déja fini ! Déjà un premier avantage qu'on peut lui trouver c'est que cette série est courte : 8 épisodes d'environ 30 min. C'est le parfait moyen pour se détendre sans pour autant en avoir marre de l'intrigue. Ensuite cette correspondance presque épistolaire entre les personnages réchauffe le coeur. L'un et l'autre se confient, c'est presque un journal intime qui passe entre l'un et l'autre. Ils apprennent à se découvrir mutuellement, sans n'avoir aucun jugement physique ou quoi que ce soit d'autre. C'est simplement une correspondance un peu originale.  Un peu orginale oui... Ce qui m'ammène à un nouveau point : dans le jeu de cette correspondance, l'un et l'autre se retrouve à tester de nouvelles expériences, ils en sortent différents. Ce que j'ai beaucoup aprécié dans cette série c'est que sans perdre certains des codes classiques des comédies de Noël, on y aborde aussi des thèmes plus sérieux (même si ce n'est pas forcément très en profondeur). Dernier point et pas des moindres : je me suis pris des crises de rires énormes ! Cette série est clairement bourrée d'humour et de situations cocasses.

    Vous vous en douterez maintenant j'ai vraiment adoré mon visionnage. Si je devais en conclure une seule chose c'est "ne loupez pas cette petite merveille" ! C'est la série parfaite pour se détendre dans une ambiance des fêtes de fin d'année !

     

    Et vous ? Vous aimez les films de Noël ?

     

    Mimi

     


    votre commentaire
  • Salut tout le monde !

     

    Me revoilà enfin ici après une longue absence ! Je suis navrée d'être partie si longtemps mais il y a eu de nombreux changements dans ma vie et une fois n'est pas coutume je vais vous en parler un peu !

     

    D'abord point et pas des moindres il y a eu le confinement de la première vague. Vous vous direz sûrement oui ça a chamboulé la vie de tout le monde et je suis bien d'accord avec vous. Justement je vais vous raconter un peu comment la fin de mes études a été boulversée. J'étais en stage dans un centre hospitalier (pour ceux qui ne le sauraient pas je suis professionnelle de santé) quand la plupart des plans d'urgences ont été déclenchés, juste avant le confinement. Forcément en tant qu'étudiants ont s'est retrouvés dans une situation où personne ne savait quoi faire de nous : tout le monde attendait des nouvelles de plus haut mais aucunes nouvelles de ce côté là. Finalement on me parle de réquisition probable mais tant que j'ai pas de nouvelles comme mon stage est fini je peux rentrer chez moi. Confinement oblige je me retrouve sans possibilité d'aller en cours avec des envois de polycopiés pour travailler. Et dans le même temps j'ai un mémoire à achever. J'y passe mes journées jusqu'à ce qu'on m'annonce que je peux faire mon prochain stage (pendant le confinement). A cause du virus je me retrouve sans logement alors que le stage est à plus d'une heure de chez moi. Je fini par trouver quelque chose et part donc pour un mois de stage en milieu hospitalier.

    Le stage se passe bien et je fini par rentrer chez moi. Une fois encore c'est l'insertitude sur la suite des événements : je vais à mon prochain stage ou c'est annulé (c'était centres dépendants). Après quelques coup de fil je me retrouve à nouveau en stage.  En même temps je m'attelle à finir mon mémoire. Je l'envoie enfin et voilà qu'il faut que je travaille sur ma soutenance. A ce moment là je ne sais même pas si elle va avoir lieu mais pas le choix : il faut être prêt si jamais !Enfin bon bref. Passe un petit moment pendant lequel je me rend compte que j'ai loupé une faute dans mon mémoire avant de l'envoyer : dans le titre (oui oui je vous jure j'ai oublié UNE faute et il faut qu'elle soit dans le titre) ! Arrive la semaine précédent la soutenance qui est finalement maintenue en visio ou sur place on ne sait pas encore. La décision est donc finalement prise : se sera en visio ! Je dois donc réactiver la webcam, apprendre à me servir de l'interface et gérer quelques problèmes de connection (avec 3 personnes en télétravail pas facile facile. Il est finalement décidé que ma soeur ira suivre ses cours chez une amie (il faut dire qu'elle a une forte tendance à faire sauter les plombs donc je m'en mefiait) et que mon père ferait une pause dans son travail le temps que je présente mon travail. La soutenance se passe très bien et je fini mes études.

    J'apprends que j'ai mon diplôme le 31 juin et le 1 juillet me voilà partie pour ma première journée en tant que professionnelle ! Comme j'ai pas encore mes tenues je passe à la blanchiserie avant d'y aller. C'est pas tout près de l'hôpital, il y a des travaux, je me perd. Je finis par y aller à pied, on me donne une tenue qui correspond pas à mon boulot en me disant que c'est ce qu'on donne à tout le monde et je repars au pas de course vers l'hôpital. Résultat des "courses' j'arrive pile à l'heure, pleine de transpiration (au point que j'ai pas pu remettre mon tee-shirt en sortant le soir) et avec la mauvaise tenue. Super le premier jour ! Heureusement j'ai de la chance je travaille dans une super équipe et tout le monde et super compréhensif. Le temps de m'habituer,... et me voilà à aujourd'hui !

     

    Je pense que vous comprendrez maintenant ma longue absence ! Et vous ? Vous avez fait quoi pendant tout ce temps ?

     

    Mimi


    votre commentaire
  • Salut tout le monde ! 

    Me revoilà pour un article dans le cadre de la 61ème session des eklabugs. J'espère que nombre d'entre vous iront voir ce projet et essayeront, pourquoi pas, d'y participer (franchement allez voir ça vaut le coup). Enfin bon bref je vous laisse ce mois-ci avec un petit poème qui je l'espère sera bien considéré comme une fable (oui oui c'est le thème de ce mois-ci).

    Le poisson affa-bulle

    Il raconte à qui veut bien

    L'histoire qui lui convient

    Il s'invente en Hercule

    Sait se montrer en héro

    Sait jouer avec les mots

    Fait croire à qui veut l'entendre

    Et qui veut bien se faire prendre

    Ce qui l'arrange à l'instant

    Ce qu'il veut simplement

    Ses mensonges l'arrangent bien

    Jusqu'au jour où soudain

    Sa menterie est dévoilée

    Et soudain il est chassé

    Plus personne ne veut de lui

    Il perd tout son crédit

    Il perd tout ses amis

    Plus personne ne croit en lui

     

    Mimi

    J'espère que vous aurez compris la morale de cette petite histoire. Allez lire les fables des autres participants ! Et n'hésitez pas à laisser des commentaires (ça fait toujours plaisir).

    Eyael_ :

    Projet Eklabugs : Mythe de toujours et fable au goût du jour

    Pipiou :

    Le yéti et l'escargot

    Nyeh :

    EklaBugs #61 - Dis-moi Nyeh, raconte-moi une histoire

     

     

    Au passage : désolé Eyael je met toujours du temps à lire tes articles donc j'ai tendance à oublier de laisser la trace de mon passage (mais promis j'aime beaucoup te lire).

     


    4 commentaires
  • Salut tout le monde !

     

    Me revoilà enfin après un longue abscence. Je suis désolée d'être partie si lontemps il se trouve que j'ai été pas mal débordée avec mon mémoire, la soutenance,...  Enfin bon bref si je reviens c'est pour vous parler de la publicité. Bon j'avoue je vous en parles pas juste comme ça mais dans le cadre de la 59ème session des eklabugs. Je vous invite d'ailleurs à aller jeter un coup d'oeil à ce super projet !

     

    Quand on parle de publicité en pense souvent à ces spots publicitaires à la télé qui nous énervent passablement. Combien d'entre nous ont pesté face à ses pages de pubs incéssentes au mileu d'un film ? Ou même sur internet avec les pub sur les plateformes de vidéo ou même les blogs. La preuve en est : quand la pub est arrivée sur ekla on est beaucoup à ne pas avoir apprécié du tout. Mais il y a tellement d'autre choses sur la pub... des choses qu'on peu même apprécier.

    Prenons d'abord les influenceurs. Combien d'entre nous suivent tel ou tel influenceur ? On aime regarder leurs vidéo, lire leurs articles,... Et pourtant si on y réfléchis il contribuent à la publicité eux aussi. L'exemple typique c'est dans le milieu du livre : de nombreuses maisons d'éditions proposent à des grands influenceurs de leur envoyer des livres gratuitements. Livre qu'il pourront ensuite présenter à leur auditoir ( pas forcément s'il ne leur a pas plu). Moi même en faisant mes article je particpe à cette pub (enfin moi je les paye mes livres).

    Certains ne le savent surement pas mais certaines plaques publicitaires valent aujourd'hui leur pesant d'or. Je pense par exemple aux plaques Michelin (vous savez avec Bibendom dessus). Combien de fan de voiture n'en ont pas acheté pour décorer leurs garages ? Parce que oui : les plaques publicitaires d'il y a quelques années sont bel et bien devenu de la déco ou l'objet de collections. De quoi porter un autre regard sur la publicité n'est ce pas ?

    Et enfin, parler des pubs ne se ferait pas sans évoquer celles qui marquent les esprits. On connaît tous par coeur certaines pubs de notre enfance. Encore mieux : certaines sont devenues des expression. Saviez vous que lorsqu'on dit à une personne : "et la marmotte elle met le chocolat dans du papier d'alu" ça vient d'une pub ? Si vous ne me croyez pas regardez la vidéo qui suit !

    J'espère que ce petit article vous aura plu ! N'hésitez pas à laisser un commentaire et aller voir les articles des autres participants !

     

    Mimi

     

    Participants :

    Pipiou :

    La pub... c'est subjectif...

    Eyael_ :

    Projet Eklabugs : Sus à la pollution mentale !

    Nyeh :

    EklaBugs #59 - Instant Pub


    13 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires