• Salut tout le monde !

     

    Cette fois-ci me voici pour un article sur un bar dans lequel je passe la plupart de mes soirées actuellement : le Crossroad café (à Angoulins). C’est un ami qui me l’a fait découvrir et je crois que je deviens même une habituée ( ce qui est vraiment un exploit comme je sors très rarement). C’est un endroit où vous pourrez de fauteuils confortables, diverses boissons ou encore de quoi grignoter. Sachez également qu’il y a régulièrement des concerts et que tout le monde y est très sympa.

    Bon comme ça c’est pas très précis donc comme d’hab je vais développer un peu ! C’est pas juste en vous disant ça que vous allez comprendre pourquoi j’aime cet endroit !

     

    D’abord les fauteuils… Ça peut vous paraître vraiment idiot comme raison mais un canapé confortable non seulement c’est bien pour se sentir à l’aise mais en plus ça donne un petit côté “je suis comme chez moi”. Dès la première fois que je suis venue j’ai eu cette impression de convivialité : des personnes assises sur des fauteuils et canapés en train de discuter avec cette possibilité ou non de rencontrer de nouvelles personnes selon l’envie. Il faut avouer aussi que le jour où j’aurais mon propre chez moi je voudrais probablement le même canapé : plus confortable je ne connais pas ! Je pense même que je pourrais y faire une petite sieste. Tout ça dans un vaste espace ( donc on n'est pas les uns sur les autres) donne un endroit très agréable.

    Ensuite les consommations : vous me direz dans un bar c’est normal de pouvoir boire un verre. Effectivement mais les bières et autres alcools proposés sont nombreux. Je ne pourrais malheureusement pas vous décrire tel ou tel alcool vendu parce que je ne suis pas une grande consommatrice. Cependant une chose que j’apprécie vraiment est de pouvoir commander une boisson sans alcool ( pas nombreuses) sans être regardée de travers où subir une remarque. Il y a beaucoup d’endroits où j’ai eu l’impression d’être une bête curieuse en demandant un soda. Ici ce n’est pas le cas. Si vous souhaitez prendre du sans alcool personne ne vous en tiendra rigueur et ça c’est vraiment agréable !

    Côté nourriture c’est pas très varié mais rien d’anormal : c’est un bar et non un snack. Ça reste très agréable de se dire que si on a faim ( ou que comme certains on a encore pas pris le temps d’avaler quelque chose avant de venir) on pourra grignoter sur place. Pour ça il y a des hot-dogs ou des nachos. Ne me demandez pas si c’est bon pour le coup je n’ai pas encore tenté mais mes amis ont mangé tout ça avec entrain !

    Autre chose qui fait de cet endroit mon nouveau repère : les concerts ! Jusqu’à maintenant j’ai apprécié chacun de ceux auxquels j’ai pu assister. Les styles musicaux sont relativement variés, les groupes plus ou moins connus et l’ambiance est au rendez-vous. Que demander de plus ? La gratuité ? Pas de soucis ! Il y a le choix : concerts payants (5€ pour ceux auxquels je suis allée) ou gratuits. Franchement boire un verre (ou plus) devant un concert c’est quand même sacrément bien non ? Au-delà des concert j’ai vu à l’affiche des karaokés, soirées dansantes ou encore soirée clim (quand il fait chaud c’est probablement le meilleur argument au monde).

     

    Si avec tout ça je n’ai pas réussi à vous convaincre d’y faire un tour sachez que tout le personnel y est très sympa et accessible. Autre point positif : il y a des personnes de tout âge ! J’ai pu y voir des enfants (accompagnés bien sûr) comme des retraités,... Autant vous dire que tout le monde s’y retrouve !

     

    Cet endroit vous tente ? La page Facebook est ICI et Instagram LA !

     

    J’espère que cet article vous aura plu.

     

    Mimi


    votre commentaire
  • Salut tout le monde !



    Comme certains le sauront probablement, j’avais déjà écrit un article pour cette session à la place de celui sur la connerie. Du coup, il était déjà prêt ! Je vous laisse le découvrir tout de suite.


    Je pensais donc vous parler de ma recette du moment. Elle est plutôt simple en fait : pour la faire, il vous faut de la salade (iceberg ou sucrine de préférence), des lardons, des oignons et un œuf par personne.


    Bon la salade vous la laissez comme ça vous la disposez juste dans les assiettes (pensez à la laver quand même les asticots et autres créatures ne font pas parti de la recette).

    Ensuite, vous mettez les lardons dans une poêle et vous les laissez cuire doucement.

    Pendant ce temps, coupez les oignons. Pour ce faire, il existe forcément tout un tas de techniques. Si vous êtes du genre les oignons, c’est du vent coupez les tranquillement on vous dira rien, mais ne venez pas vous plaindre quand vous aurez versé toutes les larmes de votre corps. Et par pitié évitez de vous frotter les yeux ! Oui, j’ai testé…. Et c’est quelque peu douloureux… Après vous pouvez toujours essayer de les couper sous l’eau mais perso, je vois pas ce que ça apporte. Je préfère l’option masque. Certes, vous passez pour un monstre bizarre qui coupe des oignons, mais au moins ça marche plutôt bien. Et puis si quelqu’un vient sonner à votre porte, il ne vous reste qu’à vous laver les mains et penser à l’enlever. Votre visiteur ne pensera pas que vous êtes tristes de le voir (évidemment, si vous cherchez à lui montrer que vous ne voulez pas le voir coupez les oignons et frottez vous les yeux avant d’ouvrir).

    Après avoir coupé les oignons, mettez-les avec les lardons dans la poêle, ça leur donnera meilleur goût. Laissez les dorer selon votre goût.

    Pendant ce temps, mettez un œuf par personne dans une casserole d’eau bouillante environ 6 minutes pour faire un œuf mollet.

    Mettez les lardons et les oignons sur la salade et posez l’oeuf (sans sa coquille au dessus). Coupez-le en deux et vous pouvez servir !

    Si vous n’aimez aucun de ces ingrédients, je suis désolée cette recette n’est pas pour vous. Sinon essayez et dites moi ce que vous en pensez !

    Et vous, c’est quoi votre recette du moment ?

     

    Pensez à passer voir les articles des autres participants :

     

    Nyeh :
    EklaBugs #47 - Pluie de sel sur nos estomacs

    Eyael_:
    Projet Eklabugs : Tu es ce que tu manges



    Mimi


    3 commentaires
  • Salut tout le monde,

     

    Me revoilà pour un article dans le cadre de la session de mai 2019 du projet eklabugs. Pour ceux qui ne connaîtraient pas ce projet ou qui auraient oublié le principe il s'agit d’écrire un article sur un même thème que d’autres blogueurs. Tous les articles seront alors publiés à la même date ( le 29 du mois à 23h59). Ce mois-ci c’est donc la connerie qui a été plébiscitée.

     

    Bon pour partir sur la connerie autant vous parler de ma connerie : il y a beaucoup à dire...

    Si je vous dis que j’écris cet article vraiment au dernier moment pour la simple et bonne raison que j’ai bien écrit un article mais… sur le mauvais sujet ! La nourriture était au coude à coude avec la connerie et je me suis quelque peu trompée… Alors j’ai bien pensé à vous publier ce même article histoire d’illustrer le thème jusqu’au bout mais je me suis dit que ça pousserait probablement la bêtise un peu loin.

    Du coup j’ai bien pensé vous parler de mes bêtises en stage mais je suis pas sûre que ça rassure certains d’entre vous. Disons seulement que je suis très forte pour tomber dans les placards ce qui peut donner des situations cocasses. Côté connerie vous pourrez aussi noter se prendre des murs, oublier que la porte vitrée et fermée ou encore se vider une bassine d’eau savonneuse sur la blouse (blanche sinon ce serait pas drôle). Autant vous dire que je suis une catastrophe ambulante ( je vous rassure je ne met pas en jeu la sécurité des autres : juste la mienne)

    Connerie suivante et pas des moindres : faire seulement la moitié du sujet de mon partiel de radiothérapie. Ca ne s’invente pas n’est-ce pas ? J’ai bêtement fait que le recto. Le pire dans l’histoire c’est que quand j’ai vu le sujet je me suis juste dit : “Le ***** il avait dit qu’il mettrait différents traitements et là y’en à qu’un !”. Je suis donc sortie 30 minutes en avance et c’est bien après que j’ai appris qu’il y avait une suite au partiel. En plus on m’a dit les questions et je savais y répondre… (Pour ma défense j’étais malade de chez malade donc…) Dans le même genre j’ai une fiche projet mémoire à rendre au premier juin mais j’ai disons oublié la moitié des infos… Du coup je dois tout refaire !

     

    Je suis obligée de vous laisser avec ma dernière bêtise en date (même si j’en aurais plein à vous raconter ) !

     

    Pensez à aller lire les articles des autres participants !

     Nyeh :
    EklaBugs #46 - Nié

    Eyael_ :
    Projet Eklabugs : Le jour où l'on mit les cons sur orbite

    Pipiou :
    Projet Eklabugs : Connerie de mise à jour ;)

    Tsunn :

    Conneries sur la psycho | mai 2019 n°46

     

    Mimi

     


    15 commentaires
  • Salut tout le monde !

     

    Me revoilà aujourd'hui pour vous parler d'un endroit que j'ai découvert il y a peu : Les rebelles ordinaires. Il s'agit d'une libraire indépendante située dans le centre-ville de La Rochelle (au 9 bis rue des 3 fuseaux). Pour tout vous dire c'est sur les conseils d'une libraire que je m'y suis rendue et je n'ai pas été déçue ! 

     

    Si je vous dis livres à gogo (normal pour une libraire n'est ce-pas?), possibilité de prendre un thé ou un café et accueil chaleureux vous comprenez mon engouement ? Je suppose qu'avec seulement ces quelques mots certains d'entre vous seront septiques. Ne vous inquiétez pas je vous explique un peu mieux tout de suite !

    Quand je suis rentrée j'ai commencé par me dire que la littérature était vraiment « adulte » ou alors que c'était des livres historiques (notaLes Rebelles ordinaires, une librairie loin d'être ordinairemment toute une partie sur la seconde guerre mondiale). Comme je suis le genre de fille à lire le résumé d'un livre avant tout parce que sa couverture m'a attirée j'ai d'abord été un peu déçue. Sentiment très vite remplacé quand j'ai commencé à y regarder d'un peu plus  près : faute de couvertures colorées on choisit au hasard ce qu'on va regarder. Des livres très variés, pour tous les goûts que demander de plus ? Un étage ! Étage avec de la littérature, jeunesse, des mangas et j'en passe ! Autant vous dire que rien que pour ça j'aurais pu rester des heures.

    Seulement voilà, on m'avait dit qu'il était possible de boire un thé ou un café sur place. Ni une ni deux je vais voir la table dédiée à ces boissons bien décidée à pLes Rebelles ordinaires, une librairie loin d'être ordinairerofiter de l'expérience jusqu'au bout. Là je vois quelques consignes qu'on peut résumer facilement : libre service avec possibilité de lire n'importe quel livre de la librairie à condition que ceux-ci soient traités comme des « chatons ». Une contribution est possible en mettant quelques pièces dans la tirelire licorne à disposition. Pour en revenir à ma boisson, je ne suis pas très boissons chaudes en général donc je tentais pour dire que je testais le concept (et parce que ma mère était avec moi donc ce n'aurait pas été sympa de la laisser en prendre un seule). Alors je ne sais pas si c'est l'ambiance du lieu ou alors si pour une fois je suis tombée sur un thé à mon goût mais je l'ai vraiment adoré !

    Des événements sont également régulièrement organisés. Je n’ai malheureusemLes Rebelles ordinaires, une librairie loin d'être ordinaireent pas eu la chance d’y assister mais en regardant un peu sur Instagram (LA) et la page Facebook (ICI) de la libraire j’y ai découvert des conférences, ateliers et rencontres diverses. J’y ai notamment aperçu une initiation gratuite au premier secours le 14 mai prochain. Initiation qui m’a plus marquée que les autres parce qu’à mon sens il est important de pouvoir réagir dans certaines situations (j’en ai d’ailleurs eu la preuve ce midi). En bref, les événements proposés sont eux aussi très variés et pas seulement accès sur la littérature.

    Pour ne rien enlever au charme de l'endroit, j'ai pu parler un peu avec les libraires et j'en ai été ravie. Ce sont, à mon avis, des personnes très sympathiques et qui ont à cœur de vous aider à trouver votre bonheur au milieu de toutes ces pages. Des qualités qu'on ne voit malheureusement plus partout !

     

    J’espère que cet article vous aura plu ! Une chose est sûre : si vous êtes amoureux des livres et que vous allez sur La Rochelle, c'est un passage obligé pour vous !

     

    Mimi

     


    3 commentaires
  • Salut tout le monde !

     

    J’avais prévu de vous publier un autre article aujourd'hui mais finalement je vais vous parler de mon séjour à Grenoble.Pour ceux qui ne connaîtraient pas il s’agit d’une ville de la région Rhône-Alpes située entre les montagnes. C’est dans le cadre de mes études pour les 60èmes journées scientifiques de l’AFPPE ( Association Française du Personnel Paramédical en Électroradiologie ) que j’ai entrepris ce voyage. 

     

    Nous sommes donc partis à 16 jeudi dernier en direction de Lyon. Déjà premier événement marquant :  j’oublie d’enlever ma montre pour passer le portique de sécurité de l’aéroport donc...je sonne. Coup de bol pour moi je l’ai enlevée, je suis repassée et je n’ai pas subi de fouille. A l’inverse, un des garçons de ma promo n’a pas eu cette chance : il a oublié sa tablette dans sa valise donc ils l’ont fouillée pendant un moment. Enfin arrivés dans l’avion on s’installe tranquillement. Forcément ceux pour qui c’était un baptême de l’air était très stressés et il a fallu les rassurer (ou pas !). Enfin arrivés sur le sol de Lyon on se balade un peu en attendant le bus pour notre destination finale. On part enfin mais… au bout d’à peine 5 min le bus s’arrête. S’ensuit alors un moment où on pense tous à une panne. Finalement, c’était un voyant indiquant une porte ouverte qui était allumé. Jusque là rien d’étonnant non ? Le truc c’est que cette porte je savais même pas qu’elle existait : c’était une porte spéciale pour les personnes handicapées dans la paroie du bus. Je vous raconte pas la stupeur quand il ouvre la porte juste à côté de moi ! On visite un peu ( enfin on fait les boutiques) et arrivés au moment d’acheter à manger qui je trouve en face de moi ? Mon ancienne voisine. Franchement, la probabilité de la croiser dans une ville comme Grenoble était quand même sacrément faible ! Ensuite rien de spécial pour cette première journée (hormis le fait que j’ai chopé une insolation).

    Le vendredi, c’était le premier jour du congrès. Ayant découvert la veille qu’il n’y avait pas qu’un palais des congrès, et que celui dans lequel on devait se rendre était à l’autre bout de la ville, nous avons pris le métro. Ce jour là je n’ai pas grand chose de notable à vous raconter : j’ai assisté à une bonne partie des présentations (d’ailleurs si vous voulez que je vous les détailles un peu n’hésitez pas) et récupéré quelques contacts pour mon mémoire. Pendant que je faisais mon élève sérieuse, il y a tout de même eu un petit soucis : une perte de portefeuille ! Du coup plus de papiers ni rien. Nous n’avions donc aucune garantie qu’il puisse prendre l’avion au retour malgré toutes les démarches.  Pour le soir, j’ai un peu plus de choses à raconter. C’était le match de foot. N’ayant pas pu sortir la veille j’ai rejoins les gars de ma promo pour le voir ( soyons clair c’est à peine si je savais qui était la France). Ambiance très sympa, on décide d’aller manger (enfin eux parce que moi j’avais déjà pris une salade. Je vais quand même avec eux et nous nous cassons donc le nez face à un Mac Do déjà fermé. Finalement nous en avons trouvé un autre et mangé. Vous savez ce pourcentage de perte auquel on a soit disant droit en voyage scolaire ? Nous on l’a fait : un des participants a mystérieusement disparu (je vous rassure on l’a retrouvé). 

    Le samedi j’avoue que j’ai fait ma feignasse : je ne me suis pas rendue au congrès le matin. A la place je suis allée chercher des croissants pour les trois personnes de ma chambre. Ensuite, avec deux autres filles on est allés dans une boutique Glénat. D’ailleurs j’ai étonnamment réussi à me retenir d’acheter quoi que ce soit (j’avoue que ma valise était la grande responsable). L’après midi retour sur le congrès pour des conférences encore une fois très intéressantes. On a finalement décidé de partir pour acheter à manger et nous rendre aux oeufs histoire de manger avec une vue imprenable sur Grenoble. Honnêtement je vous le conseille vivement ! Monter et voir le soleil se coucher en mangeant face à ce spectacle c’était juste magique. Il me semble vous avoir déjà parlé de ma sensation de liberté quand je faisais de la voile et c’est ce même sentiment qui m’a pris là haut. J’ai malheureusement été obligée de descendre plus tôt que je ne l’aurai souhaité (pour cause de vent sans manteau). Pourtant je pense que c’est probablement le moment que j’ai le plus apprécié de ce weekend. Si vous souhaitez voir quelques unes des photos que j’ai prises elles sont disponibles dans la galerie photo du blog !

    Enfin pour notre dernier jour nous nous sommes levés tôt afin de retourner sur Lyon pour prendre l’avion. Finalement on a perdu personne et notre personnes sans portefeuille et parvenu à prendre l’avion. Je pense sincèrement que ce petit voyage aura été vraiment positif pour moi. J’ai l’impression que ces quelques jours m’ont permit de changer, d’être plus confiante face aux autres. Je pense même que certains m’ont vue autrement !

     

    Tout ça pour vous dire que je serais bien restée plus longtemps et que si l’occasion de faire un voyage de ce genre se présente je vous le conseille vivement !

     

    J’espère que cet article vous aura plu !

     

    Mimi

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique