• Eklabug #43 - Ça chauffe pour la planète bleue

     Salut tout le monde !

     

    A vrai dire j’ai eu vraiment du mal  à trouver de,quoi j’allais bien pouvoir vous parler en rapport avec cette image de  Christophe Kiciak (sur DeviantArt). Et puis auxEklabug #43 - Ça chauffe pour la planète bleue actualitées j’ai vu ce mouvement des jeunes qui se mettaient en grève pour le climat . Coup de bol j’étais fixé sur cette image en train de chercher désespérément une idée et j’ai aperçu ces boîtes de conserve sur l’image. D’un coup ça a été logique pour moi : cette image à la fois très sombre et pouvant paraître féérique (rapport à l’étoile de feu et à l’éclair sur la boîte de conserve au premier plan) allait me permettre de parler de ce sujet qui mine de rien me tient à cœur.

     

    Je vous préviens tout de suite je ne compte pas appuyer ou enfoncer ce mouvement : je le trouve louable bien que pour moi louper les cours ne soit pas la solution.  Je vais parler ici de quelques unes de mes connaissances et essayer de sensibiliser ceux qui ne le sont pas encore (genre ce cher président d’outre mer que je n’ai malheureusement pas besoin de citer).

     

    J’ai un peu l’impression que je vais vous parler de ma petite vie mais je crois que le contexte est important pour comprendre d’où me viennent les connaissances que je vais exposer ici (et par conséquent leur véracité).  En 2015, j’étais en première donc je devais rendre un truc que beaucoup doivent connaître : les travaux pratiques encadrés. Cette même année avait lieu un événement non négligeable sur le sujet : la COP 21 .  Comme le réchauffement climatique était d'actualité et qu’il me tenait à coeur, nous avons décidé avec mon groupe de traiter de ce sujet. Pour cette raison j’ai fait de nombreuses recherches (en association avec les collaboratrices dans ce travail), visité le train du climat et assisté à quelques conférences sur le sujet (j’avoue ça c’était en cours d’Européenne). J’ai beaucoup appris de ce travail et veux donc ici vous faire partager le résultats de nos recherches de façon succincte.

     

    Bon pour commencer on va parler du climat en lui même : il a augmenté de façon alarmante ces dernières années. Alors j’ai plus les statistiques en tête mais pour les quelques climato sceptiques qui passeraient par là et qui diraient que c’est faux parce qu’il y a encore beaucoup de neige,... Je vous dirais : oui il y a encore de la neige, il fait encore froid l’hiver (encore que cette année pas franchement) mais ce n’est pas de ça qu’on parle quand on parle de réchauffement climatique. On parle d’un réchauffement moyen. Alors même si en apparence vous ne voyez pas de changement dans le climat il y en a bien et c’est loin d’être positif !

     

    Vous n’avez pas remarqué que les tempêtes et autres ouragans et autres bien que pas forcément violent sont de plus en plus fréquents ? Alors sur notre échelle on s’en rend pas forcément compte : moi je connais de grosses tempête tout les hivers et ça m’a jamais perturbé outre mesure mais ces dernières années il n’y en a pas une ou deux tous les hivers mais plutôt deux ou trois. Vous me direz que ce n’est rien mais là je ne parle que de la France. En 2008, on estimait qu’il y avait 36 millions de réfugiés climatiques dans le monde et selon l’ONU (organisation des nations unies) ils seront 150 millions d’ici 2050. De quoi faire peur non ?

     

    Les réfugiés climatiques parlons en ! Saviez vous qu’ils ne sont même pas considérés comme des réfugiés en tant que tel dans le droit ? Le statut de réfugié climatique n’est pas reconnu. En classe de terminale, j’ai eu la chance de pouvoir visiter quelques uns des pôles de l’ONU à Genève et notamment le Haut Commissariat aux Réfugiés. Ayant travaillé sur le sujet l’année précédente et voulant voir comment les choses avaient avancé j’ai posé ( en toute innocence) la question. J’aurais franchement pu m’en passer : rien n’avait changé. En faisant cet article je me suis dit que j’étais peut être mauvaise langue mais visiblement les changements ne sont pas encore pour aujourd’hui !

     

    Pour le moment je vous ai beaucoup parlé de généralités sur le sujet et d’un point de vu généralités je suis beaucoup moins calée que sur le sujet de mon TPE : les impacts du réchauffement climatique et de la montée des eaux sur les littoraux. Parce que oui le réchauffement provoque une montée des eaux ! D’ailleurs si vous voulez voir comment ce serait chez vous si la mer montait de 2m (c’est la valeur dont on parle le plus) ou plus il y a un simulateur pour ça ICI . Personnellement si ça avait eu lieu quand j’étais au lycée j’y serai allée … en barque !

     

    Alors pourquoi l’eau monte ? Pas à cause de la fonte des icebergs comme dans les croyances commune ! Vous pouvez faire l’expérience chez vous c’est tout simple : mettez des glaçons dans un verre rempli d’eau, attendez qu’ils fondent et vous ne pourrez observer aucune variation du niveau de l’eau (sauf si vous en avez bu mais ça vous êtes censés éviter). La montée des eaux et en réalitée dûe à la fonte des calottes glaciaires (la glace sur les continents). Là encore vous pouvez faire l’expérience : prenez un plat ou verre rempli d’eau, mettez une passoire avec des glaçons dedans. En fondant, leur eau s'ajoutera à celle contenue dans le plat et le niveau de l’eau augmentera.

     

    Enfin, une donnée inconnue et non négligeable : la dilatation de l’eau. Je ne compte pas vous sortir la formule de la dilatation de l’eau mais une chose est sûre : plus la température augmente plus le coefficient de dilatation augmente donc plus la dilatation est importante. Alors ce phénomène peu connu semble à première vue négligeable mais est en réalité très important.

     

    Pour finir je vais vous parler très succinctement de deux choses :

     

    - le changement dans la biodiversité : Au delà de la disparition pure et simple de certaines espèces ( j’en parle pas plus que ça parce que ça me paraît évident), certaines vont migrer. Ainsi, on observe par exemple de plus en plus de poissons exotiques dans les eaux française. Il est également possible que certains courant s’inverse avec ce phénomène et qu’on se retrouve avec des espèces vivant en eaux froides dans nos eau (ce qui n’est pas la tendance actuelle mais la possibilité existe) 

     - une chose qui fera sans doute plus réagir certains d’entre vous : certains aliments que vous mangez seront bannis notamment un que beaucoup adorent : le CHOCOLAT. Ce n’est qu’un exemple mais c’est souvent celui qui fait réagir le plus. 

       

    Maintenant après ces quelques informations pas franchement réjouissantes je vous laisse aller lire les articles des autres participants en espérant qu’ils auront choisi des sujets un peu plus réjouissant !

    Eyael_ :
    Projet Eklabugs : Le doigt sur son étoile

    Chtitefourmi : 
    [Projet #Eklabugs] Une rose, une conserve et tout explose

    Enavres* :
    Eklabugs 43 : L'univers et la rose

    Gaellah :
    Eklabugs : Le feu

     

    J’espère que cet article vous aura plus malgré tout.

     

    Mimi

    « 7 secondes - Tom EastonAsh princess - Laura Sébastian »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 28 Février à 13:01

    Coucou ! Je t'avais écrit un long commentaire et puis je me suis dit que non parce que ça sonnait un peu trop présomptueux. Alors je te poserai la question puisque tu l'abordes : pourquoi n'as-tu pas exploré la piste de ceux qu'on appelle les "climato-sceptiques" pour savoir de quoi il en retourne plutôt que de les mettre de côté parce que la source sur laquelle tu bases tes affirmation les a écartés ? Je ne dis pas ça pour te dénigrer, tu es libre d'avoir ta propre opinion et tes convictions mais qu'au moins tu aies pu explorer les deux versions de l'histoire si tant est que rien n'est jamais totalement pile ou face. Donc le HAARP, les chemtrails et les modifications climatiques engendrées volontairement par traficotage de la ionosphère ont plus à voir avec toutes ces perturbations qu'autre chose (la pollution c'est autre chose et sur ce point, il faut se mobiliser sauf que ce n'est pas juste au niveau individuel mais surtout les grosses multinationales qui saccagent la planète comme dernièrement Total et son pipeline qui a pollué des hectares et des hectares de champs dans les Yvelines). Je ne peux pas tout détaillé dans un com ni même de tête comme ça, j'ai publié pas mal d'articles là-dessus qui renvoient vers des sources très sérieuses. Il faut savoir que dans un traité international de je ne sais plus quoi datant du milieu des années 70 je crois, il est mentionné que le recours aux armes climatiques est interdit. Genre, on n'interdit pas un truc qui n'existe pas. Comme interdire l'usage de la poudre de cheminette ou des baguettes magiques en classe :lol: Après la question logique du "pourquoi ils feraient ça vu qu'ils vivent aussi sur cette planète?" Là aussi il y a des réponses mais tout le monde n'est pas forcément prêt à les accepter ni à les comprendre (pas qu'il faille être intelligent, juste prêt au sens de son évolution personnelle et de ses croyances, certaines personnes ne remettent jamais leurs croyances en question). Et puis cette planète est une entité vivante au cas où certains l'auraient oublié. Certaines catastrophes sont provoquées par les manipulations climatiques qui déplacent les masses d'air via la ionosphère mais d'autres sont du fait de Gaia qui manifeste sa colère, sa souffrance. Alors je tenterais de résumer en disant qu'on est dans le même combat sauf que nous n'avons pas la même approche pour identifier la cause.

      • Jeudi 28 Février à 13:29

        A vrai dire je connais les théories de certains "climato-sceptiques" et je ne les trouves pas bêtes du tout (notamment celle qui s'appuie sur le constat réel qu'il y a toujours eu sur Terre des cycles de réchauffement et d'autres plus froids). Cependant, je voulais parler ici du réchauffement climatique qui pour moi est une réalité. De même j’estime que même s'ils avaient raison (ce qu'au final je peux difficilement prouver ou réfuter), ça ne coûte rien de faire des efforts dès maintenant pour "le jour où". En y réfléchissant bien l'énergie nous a permis de nous développer comme aujourd'hui mais si nos ancêtres avaient fait les choses différemment la question du réchauffement climatique ne serait pas présente . Je ne dis pas qu'ils ont eu tort bien au contraire mais si avec des actions individuelles on peut limiter la casse pour les générations à venir ça me parait bénéfique.

        Côté pollution on est bien  d'accord les multinationales sont en grande partie responsable des dégâts mais si on leur met tout sur le dos ça n'avancera pas pour autant. Par exemple les compagnies pétrolières vendes "l'or noir" pour nos voiture mais si on limite tous notre consommation (en prenant les transports en commun, en faisant du covoiturage ou même en marchant quelques minutes), on limite un peu les dégâts. Le problème c'est que beaucoup ne sont pas prêts à renoncer à leur petit confort (je dis pas qu'on ne doit pas profiter de ce qu'on a la possibilité d'avoir mais acheter le dernier portable à la mode à chaque sortie alors que l'ancien marche toujours c'est pas franchement écolo par exemple).

        A propos des catastrophes naturelles, il est vrai que je n'ai parlé que de celles qui ont un rapport de près ou de loin avec le ciel et que j'ai oublié de traiter les séismes,... 

        Quand à la poudre de cheminette et aux baguettes magiques qui te dit qu'elles n'existent pas ? Après tout les moldus ne connaissent pas l'existence des sorciers alors... Je suis toujours partie du principe que si on n'avait pas une preuve irréfutable qu'une chose était vraie ou fausse ça implique que le doute demeure.

        En tout cas merci pour ton commentaire très constructif. Mon article était construit selon ce projet que j'avais fait en première basé sur des démonstrations purement scientifique mais il est vrai qu'il faut parfois se détacher des choses communément admises (on réfute régulièrement des démonstrations avec de nouvelles données alors...) Du coup tu m'as intriguée avec ton commentaire alors je vais probablement faire quelques recherches sur le sujet pour enrichir mes connaissances et pourquoi pas me creuser un peu la tête.

    2
    Jeudi 28 Février à 14:59

    Ben tu vois, ça valait le coup de parler. C'est super de se rendre compte qu'en fait on est d'accord. Après si ce ne sont que des détails, c'est pas grave. D'ailleurs en fait, c'est ce qui rend la vie intéressante. Je n'ai jamais rencontré de personne avec qui je suis d'accord sur tout dans les détails. En plus, mes convictions évoluent. Aujourd'hui, je suis campée sur un truc mais qui sait ce que je vais découvrir demain qui va venir remettre encore des choses en question. Le truc c'est d'accepter ce fait et de ne pas se sentir nul ou quoi que ce soit parce qu'à un moment on a cru un truc et plus maintenant. Je crois que c'est aussi une des choses qui fait que beaucoup de gens sont rigides. Je pense qu'ils sont trop identifiés à leur ego et croyances et que remettre les unes en question affectent l'image qu'ils ont d'eux-mêmes. L'ego a son utilité mais il est aussi notre faiblesse, je le réalise à chaque instant parce que ne nous leurrons pas, on a tous des crises d'ego même ceux (et surtout !) qui se disent "spirituels". Et avec l'ego on fait plein de constructions et après il faut les déclipser pour en créer de nouvelles. C'est sympa aussi de reconstruire smile

      • Vendredi 1er Mars à 00:17

        On découvre des choses tous les jours c'est normal et on remet en question ce que l'on pensait avant. Enfin moi je fais ça tous les jour sur au moins une chose mais c'est vrai que pour beaucoup ce n'est pas naturel.

        Quand à la rigidité des gens et au poids de l'ego m'en parle pas : il y a de gros conflits pour trois fois rien dans ma promo en ce moment et on est très peu à ne pas être rentrés dedans. C'est à un point qu'ils ne sont plus capable de se décider entre eux pour choisir des sujets d'exposés et qu'on doit tirer au sort ( pour des personnes entre 19 et 22 ans c'est ridicule non?). Et tout ça seulement parce que les uns et les autres sont touchés dans leurs ego : incapables de se comporter en adultes pour une histoire d'ego.

        En tout cas merci encore pour ton commentaire !

    3
    Jeudi 28 Février à 21:48

    Hello !

    C'est intéressant cette manière qu'on a d'aborder différemment un sujet mais aussi d'avoir des idées si différentes les unes des autres en partant d'une simple image. A la réflexion, c'est vrai qu'entre le monde qui explose en arrière plan, la pollution au premier, et le gars aveugle à tout sauf à une pauvre rose coupée au centre (disons le au passage : les fleurs coupées, c'est très nocif pour l'environnement), le thème s'impose de lui même. 

    Je ne savais pas que les réfugiés climatiques n'avaient de statut officiel... C'est aberrant. J'aurais bien aimé que tu développes un peu sur le sujet, mais étant donné qu'il est vide, ça aurait été compliqué

      • Jeudi 28 Février à 21:50

        Oh non, j'avais écrit un super long commentaire et tout à été coupé quand je l'ai envoyé...

      • Jeudi 28 Février à 21:52

        Bon... si j'en ai le courage je réécrirais la suite demain...

      • Vendredi 1er Mars à 00:29

        Salut !

        Tu viens de me faire bien rire. Je pense de plus en plus sérieusement que mon blog aime supprimer les articles ou commentaires pendant qu'on les écrit ( ça m'arrive H24)

        Du coup je vais répondre à ton bout de commentaire qui a survécu à sa folie dévastatrice !

        Moi aussi je trouve ce sujet très intéressent. Je n'est pas encore eu le temps de lire vos article à tous mais rien qu'aux titres je me dis qu'on est pas partis dans les mêmes directions du tout.

        Et non malheureusement ils n'ont aucun statuts reconnus officiellement alors que mine de rien pour le moment c'est dans les pays les moins industrialisés qu'il y a le plus de migrants climatiques. Qu'on ne vienne pas me dire que c'est eux les grands responsables du problème. Ce sont juste des victimes et on fait rien pour eux. C'est triste en y pensant. Je suppose qu'il y a beaucoup de réfugiés pour d'autres raisons qui eux sont reconnus et que si on rajoute les réfugiés climatique ça devient trop compliqué à gérer ? Je dis ça mais ça me paraît absurde et me révolte franchement.

        En tout cas merci beaucoup pour ton commentaire (en espérant en voir la suite). Promis je viens lire ton article dès que je trouve le temps!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :